Les Anciennes Terres

Festival du conte et des arts du récit

Le Nouveau Monde, Fribourg • 17-27.01.2023

Jour(s)

:

Heure(s)

:

Minute(s)

:

Seconde(s)

Les Anciennes Terres, c’est ainsi que se nommaient, en 1549, les plus vieilles possessions de la Ville de Fribourg. C’est aussi ce que représente le conte pour notre humanité : notre histoire commune, originelle.

Le conte se renouvelle sans cesse par les cultures qu’il traverse, par ses écritures contemporaines, par les métamorphoses des langues vivantes. Aujourd’hui, il s’affirme comme une discipline à part entière des arts de la scène, c’est-à-dire professionnel, novateur, créatif, comme peuvent l’être le théâtre ou la danse.

Merci au Nouveau Monde de nous donner l’opportunité de le démontrer. Les scènes professionnelles de Suisse peinent encore à nous ouvrir leurs portes, contrairement à d’autres pays francophones qui consacrent lieux et grands plateaux aux artistes de la parole. En associant l’expression Arts du récit à celui de conte, nous souhaitons donner une image plus englobante et plus proche de nos pratiques ; et susciter des vocations. Si des pays comme la Belgique et la France sont des viviers de jeunes talents, voire de têtes d’affiche dans les plus grands festivals, il n’en est pas de même en Suisse romande, faute de formation professionnelle aux Arts du récit et d’écho dans les programmations professionnelles. Pourtant, notre discipline est un modèle de sobriété et de durabilité, nous aurions beaucoup à gagner à y former les artistes de demain.

Le conte, c’est l’aspect traditionnel de notre métier, mettant en valeur les principes archaïques, nécessaires à la formation de notre psyché ainsi qu’à la cohésion socio- culturelle. C’est l’héritage, l’irremplaçable richesse symbolique à transmettre.

Les arts du récit sont plus contemporains. Nés de la tradition, ils la transforment, la métissent, la pétrissent de nos plus récents savoirs et expériences. Cet aspect-là se confronte et s’enrichit des autres arts de la scène.

Faire métier du conte, c’est souvent passer de l’un à l’autre, comme on marche sur ses deux pieds. C’est savoir raconter partout sans avoir besoin de rien d’autre que des oreilles pour écouter. Mais c’est aussi apprendre à se mettre en scène pour habiller ses histoires de lumières et de techniques narratives, c’est élever son niveau d’exigence.

Quelque soit la forme, traditionnelle ou contemporaine, les conteuses et les conteurs de notre festival s’appliqueront à vous embarquer vers de merveilleux voyages. Notre programmation, plurilingue, internationale, éclectique et tout public, espère bien démontrer que leur parole est un puissant véhicule de l’imaginaire.

Catherine Gaillard

Directrice artistique

La Servante ou le murmure des planches

La Servante ou le murmure des planches

17.01.2023 @ 19:00 - 20:00

Anecdotes de coulisses, ratés prestigieux, théâtres hantés, trous de mémoire mémorables, moments de grâce, superstitions, public étonnant. Tous ces récits transmis oralement de bouche à oreille forment une matière première de qualité.

Persée

Persée

19.01.2023 @ 14:00 - 15:10

La conteuse Stéphanie Bénéteau ramène le mythe à sa forme originale, l’oralité, dans un voyage initiatique plein d’aventure, d’humour et d’émotion qui donne une nouvelle vie à ce mythe millénaire.

Le Petit Prince

Le Petit Prince

21.01.2023 @ 16:00 - 16:50

Il semble urgent de se connecter avec notre part enfantine, et de se poser des questions essentielles.

ContEncollectif

ContEncollectif

22.01.2023 @ 14:00 - 19:00

    Une journée qui permet de voir se déployer des univers singuliers et des paroles plurielles et de voyager au gré de ces rencontres, qui prouvent la diversité des arts du récit dans notre région !

    Le Baobab à Plumes

    Le Baobab à Plumes

    25.01.2023 @ 14:00 - 15:00

    De la mythologie inuit aux légendes irlandaises en passant par les traditions des Caraïbes, ce sont des contes qui ont du coeur et de la malice.

    Import Export

    Import Export

    25.01.2023 @ 19:00 - 20:20

    Un récit théâtral qui vous transportera en Inde plus facilement qu’un avion, et sans décalage horaire !